École d'été thématique « musiques et sciences »

Vous trouverez la présentation de l'école d'été en anglais en cliquant ici

Présentation

Le Collegium Musicæ de Sorbonne Université met en place un programme d’écoles d’été thématiques internationales, dont l’ambition est de promouvoir la pluridisciplinarité entre sciences humaines et sciences exactes en matière de musique. Elle vise à réunir des jeunes chercheurs et chercheuses (en formation doctorale et postdoctorale, etc.) émanant de l’Alliance 4EU+ et au-delà, pour une semaine au cours de laquelle il s’agira de se former, dans des cours théoriques et ateliers pratiques, autant que de réfléchir en termes d’outils et de compétences autour d’un socle commun de connaissances pluridisciplinaires.
 
La première École d’été thématique Musiques et Sciences, organisée en partenariat avec l'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique du Mans, s’articule autour de la facture instrumentale. À travers une série d’ateliers, elle propose d’aborder deux grandes catégories instrumentales, les cordes pincées et les instruments à vent. Ces catégories instrumentales seront examinées au prisme de plusieurs perspectives, abordées par les humanités, par les sciences et par la pratique, articulant donc musique et musicologie, acoustique et lutherie. Ces regards convergents convoquent plusieurs questions et plusieurs objectifs d’apprentissage aussi en matière de pluridisciplinarité. Nous proposerons d’interroger et évaluer collectivement cette multiplicité d’approches qui peuvent s’articuler autour d’un objet spécifique et qui se déclineront en plusieurs grand thèmes, qui font émerger des questions pluridisciplinaires :

  • le statut du fac-similé et la question de l’interprétation historiquement informée : ce thème mobilise des questions liées à la modélisation des instruments de musique, à leur historicité et de fait se nourrit aussi par les sources diverses, textes – traités, méthodes, chroniques, etc. – et iconographie, explore l’articulation avec les répertoires et les techniques de jeu, et enfin convoque les problématiques de patrimoine et de conservation.
  • la facture et le jeu instrumentaux : autour de cette question liée au geste technique, tant artisanal qu’artistique, inséparable des questions de matérialité, nous mobiliserons les problématiques liées au jeu et à la perception sonore et musicale, de la matérialité et ses propriétés symboliques, économiques, écologiques, l’apport des nouvelles technologies à la lutherie, l’analyse et la représentation du son, tout comme l’articulation entre facture et réglage en vue de créer ou restituer une esthétique sonore. Cette dernier apparaît ainsi comme le résultat de parti-pris artistiques, de contraintes techniques, de choix empiriques, autrement dit d’une série de paramètres multiples, objectifs comme esthétiques, qu’il s’agira d’analyser au prisme d’une pluridisciplinarité féconde entre perspectives musicologiques, acoustiques, et de facture instrumentale.

Au travers de l'école d'été "Musique, sciences humaines et sciences : fabrication d'instruments", un programme innovant soutenu par 4EU+ et la Direction des Relations Internationales de Sorbonne Université, le Collegium Musicæ souhaite promouvoir la pluridisciplinarité de la musique, entre sciences et humanités. Pour cette raison, les coûts comprenant la participation, l'équipement et les fournitures, le logement et les repas sont couverts par le Collegium Musicæ. Les frais de voyage et la participation financière (100€) sont à la charge des participants. 

Intervenant.e.s principaux.ales

  • Murray Campbell, professeur d'acoustique à l'École de physique et d'astronomie de l'Université d'Édimbourg

  • Claudia Fritz, chargée de recherche CNRS en acoustique musicale à Sorbonne Université, Institut Jean le Rond ∂'Alembert/LAM (Lutheries – Acoustique – Musique) 

  • François Gautier, professeur au Laboratoire d'acoustique de l'Université du Maine et à l'Ecole nationale d'Ingénieur du Mans

  • Florence Gétreau, chercheuse émérite au CNRS en organologie, histoire des collections d'instruments, histoire sociale de la musique et iconographie musicale

  • Inga Mai Groote, professeur de musicologie à l'Université de Zurich

  • Miguel Henry, professeur de luth et instruments apparentés, Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt

  • Dimitris Kountouras, professeur adjoint au département de musique de l'Université Ionienne (Grèce), en théorie et pratique de la flûte, et directeur musical de l'ensemble de musique ancienne Ex Silentio

  • Iwona Lindstedt, directrice de l'Institut de musicologie de l'Université de Varsovie, spécialiste de la théorie et de l'histoire de la musique des XXe et XXIe siècles

  • Thierry Maniguet, conservateur au Musée de la Musique – Philharmonie de Paris

  • les luthiers pour les ateliers : 
    – Philippe Bolton, fabricant de flûtes
     – Jean Marie Fouilleul, fabricant de guitares

Informations

En cas d'une éventuelle annulation de l'école d'été, en raison de la situation sanitaire, les frais d'inscription seront remboursés à chaque participant.e. 

Modalités de candidature et calendrier

  • Les candidatures sont à envoyer au plus tard le 07 mars 2022

Cette école d'été s'adresse aux titulaires d'un master, aux doctorants, aux post-doctorants et aux chercheurs, tant en sciences qu'en sciences humaines. Afin de favoriser l'apprentissage, le nombre de participants est limité à 24. Une sélection des candidatures sera donc effectuée afin d'assurer un équilibre entre les participants en sciences et en sciences humaines.

  • Les réponses aux candidatures sont envoyés avant le 15 mars 2022.
  • Les participant.e.s sélectionné.e.s auront jusqu'au 29 avril 2022 pour finaliser leur inscription administrative. 

Un nombre limité de bourses destinées aux participants qui ne sont pas soutenus par leur institution peut être fourni. Pour plus d'informations : collegium-musicæ@sorbonne-universite.fr

Comités

Comité scientifique : 
  • Benoit Fabre (présidence) professeur d'acoustique à Sorbonne Université, directeur du Collegium Musicæ

  • Florence Gétreau, chercheuse émérite au CNRS en organologie, histoire des collections d'instruments, histoire sociale de la musique et iconographie musicale
  • Jean-Loïc Le Carrou (co-présidence), maître de conférences à Sorbonne Université, Institut Jean Le Rond ∂'Alembert/LAM (Lutheries – Acoustique – Musique), Société française d'acoustique.
  • Théodora Psychoyou (co-présidence), maître de conférences à  Sorbonne Université, membre de l'Institut de recherche en musicologie (IReMus).
  • Thierry Maniguet, professeur d'organologie au Conservatoire national supérieur de Paris, maître de conférences à l'École nationale supérieure des mines de Paris, conservateur scientifique du Musée de la musique
  • Romain Viala, Chef du département Recherche et Innovation de l'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique du Mans, chercheur invité au Laboratoire d'acoustique de l'Université du Mans
     
Comité d'organisation : 
  • Benoit Fabre, professeur d'acoustique à Sorbonne Université, directeur du Collegium Musicæ
  • Jean-Loïc Le Carrou, maître de conférences à Sorbonne Université, Institut Jean Le Rond ∂'Alembert/LAM (Lutheries – Acoustique – Musique), Société française d'acoustique.
  • Théodora Psychoyou, maître de conférences à  Sorbonne Université, membre de l'Institut de recherche en musicologie (IReMus).
  • Romain Viala, Chef du département Recherche et Innovation de l'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique du Mans, chercheur invité au Laboratoire d'acoustique de l'Université du Mans
  • Agnès Puissilieux, secrétaire générale du Collegium Musicæ
  • Lou Squelbut, chargée de projet au Collegium Musicæ

Evénement sous l'égide de la Société Française d'Acoustique.