Retour sur la Journée d'étude "L'anxiété de performance musicale"

Dans le cadre des recherches pluridisciplinaires « Musique et médecine » menées conjointement par les instituts IUIS  (Institut d’ingénierie en Santé) et Collegium Musicæ de l’Alliance Sorbonne Université, la journée d’étude « Anxiété de performance musicale » – organisée en partenariat avec le Conservatoire National  Supérieur de Musique et de Danse de Paris, le Pôle Supérieur d'enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, s'est déroulée le lundi 7 février 2022 à l' Auditorium du CRR de Paris. 

 

©Gaëtan Vernier

L'anxiété de performance musicale

Musiciennes et musiciens, professionnell.e.s ou non, sont toutes et tous confronté.e.s à différents états et niveaux de stress avant, pendant et après la performance. L’enjeu de la maîtrise d’un morceau ou d’un programme, l’adaptation aux conditions de la performance, la surcharge de travail, ainsi que des facteurs émotionnels et de santé physique, sont potentiellement porteurs d’anxiété de la performance musicale. Si le stress peut avoir des effets positifs quand il est de faible intensité et maîtrisé, notamment sur la concentration et la motivation, son effet peut être dévastateur sur les plans cognitif, émotionnel, moteur et sensori-moteur quand il est trop intense ou s’il s’installe dans la durée. L’anxiété de la performance musicale est un sujet peu abordé dans la formation des musiciens et les enseignants semblent souvent désarmés pour y remédier. La prise de médicaments pour réduire le stress est une pratique courante, même chez les plus jeunes, et fait l’objet d’un non-dit dans les établissements d’enseignement de la musique.

Cette journée d’étude s'est donnée pour objectif de faire le point sur l’anxiété de la performance musicale. La matinée était dévolue d’une part à identifier les diverses manifestations et conséquences de l’anxiété de performance tant d’un point de vue général que dans le cas du sport et de la musique. L’après-midi se focalisait tout d’abord sur des études de cas observées dans le cadre de la pratique musicale, puis sera l’occasion de croiser différentes approches de préparation mentale et de gestion du stress tant pour la formation que pour l’optimisation de la performance musicale.


 

Programme de la journée d'étude "Anxiété de performance musicale"

Matinée (9h30-12h30) :

Session 1. Définition, identification, manifestations et conséquences de l’anxiété de la performance musicale

  • Rémi Bailly (psychiatre Hôpitaux centre Est), L'anxiété de performance
  • Hélène Derieux (doctorante Sorbonne Université) | Perspective historique et anthropologique sur l’APM avant la période contemporaine 
  • Mathilde Callac (doctorante Collegium Musicæ, Alliance Sorbonne Université) | Revue de la littérature en psycho et neurosciences sur l’APM (tests, protocoles, neurofeedback)

    Modératrice : Joana Matos, pédopsychiatre

Session 2. L’exemple des sportifs 

  • Cécile Vallet (MCF Psychologie, Département STAPS, Université  Sorbonne Paris Nord, Professeure de danse contemporaine) | La préparation mentale du sportif : intérêts pour la gestion du stress et l’optimisation de la performance
  • Éric Hennekein (docteur en psychologie, psychologue clinicien) | Prise en charge en préparation mentale : un exemple d’entretien motivationnel avec Chloé Paté (contrebassiste) 
  • Synthèse et discussion avec la salle 

    Modérateur : Philippe Lalitte, professeur en musicologie

Après-midi (14h-17h) : 

Session 3. Exemples d’applications pédagogiques

  • Ana Paula Palmeira (doctorante Sorbonne Université) | L'anxiété de la performance musicale dans les pédagogies musicales 
  • Pascal Terrien (Professeur en didactique des arts, Aix-Marseille Université) | L'impact de l'APM dans une situation d'apprentissage pianistique 
  • Bruno Harlé (CNSMDP, enseignant formation au CA) | Anxiété de performance musicale : intérêt des explications physiologiques et neurophysiologique
  • Pause musicale par les élèves du Conservatoire à Rayonnement régional de Paris des classes d'improvisation (Rémi Yulzari, direction) et de musique ancienne (Jean-Christophe Revel, direction)
  • Modérateur : Jean-Loïc Le Carrou, maître de conférences en acoustique

Session 4. Regards croisés sur les pratiques 

  • Anton Yakovleff (neurologue, consultant à l’AP-HP) | Le regard du neurologue
  • Général Emmanuel de Romémont | Techniques de préparation mentale pour la formation des pilotes de chasse
  • Anne-Lise Gastaldi (enseignante aux CNSMDP , CNSMDL, CRR de Paris) | « L’anxiété de performance musicale : interprète, enseignant, étudiant ».
  • Lucie Leker (violoniste, diplômée du CSNDMP)  | L’usage des bêtabloquants 
  • Pascal Le Corre (professeur et coach, CRR de Paris) | Techniques de thérapies comportementales et cognitives
  • Table ronde et échanges avec la salle

    Modérateur : Frédéric Billiet, professeur en musicologie

Conclusion de la journée et perspectives pour la formation |  Claude Georgel, directeur du Pôle Supérieur d'enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt


Le programme détaillé de la journée est disponible en cliquant sur ce lien.

Retour en images

©Virginie Merle

Découvrez également les résumés des interventions